Changement du paysage politique pourquoi ?

Vous êtes 240 à avoir complété notre sondage afin de mieux comprendre les facteurs qui selon vous ont poussé une partie importante des citoyens belges à voter différemment lors des dernières élections de Mai 2019.

Question principale : lors du scrutin du 26 Mai les partis traditionnels ont perdu de nombreux votes. Selon vous, quelles sont les raisons principales ? évaluez chacun des critères (0 : critère pas influent – 5 : critère décisif).

Critères proposés :

  1. Programme : Les programmes des partis traditionnels moins en ligne avec la réalité des citoyens.
  2. Politiciens : Moins de confiance aux hommes et femmes politiques en place.
  3. Medias – désinformation : Effet des médias qui recherchent le buzz facile et informent moins bien.
  4. Medias – confiance : perte de confiance dans les médias qui prennent parti.
  5. Sondages : Les sondages qui poussent les citoyens à voter différemment.
  6. Réseaux : Les réseaux sociaux (qui permettent de diffuser facilement des messages simplistes).

Résultats :

Plus le score est élevé plus les répondants ont estimé que ce facteur à influencé le changement de vote
% des répondants qui on estimé chaque facteur comme étant le PLUS décisif dans le changement de vote

Conclusions :

Programmes des partis

Faible influence des programmes : la mentalité et les besoins des citoyens n’a donc pas fondamentalement changé depuis la dernière législature

Confiance dans les politiciens

La confiance aux politiciens en place est le premier critère. On retrouve d’ailleurs de nombreux commentaires libres dans ce sens (cumul – affaires comme publifin – mensonges). Des sanctions et prises de responsabilités plus importantes auraient certainement permis aux partis historiques de se maintenir.

Influence des médias

Les médias traditionnels remettent souvent en cause les réseaux sociaux. Les répondants à notre sondage les mettent sur le même niveau. Autant leur impartialité envers les partis / politiciens que leur capacité à fournir la bonne information sont mis en cause. 1/3 des votants estiment qu’ils sont les premiers à la base des changements de votes.

Personnellement je pense que cela provient en grande partie de ces facteurs :

  1. La presse “poubelle” principalement poussée par les aggrégateurs d’actualités (comme google news). Articles souvent gratuits et qui vivent de la publicité d’où la nécessité de faire de l’information peu couteuse qui fait de nombreux clics. On retrouvera de nombreux titres accrocheurs qui parlent régulièrement des “tweets” de certains politiciens. Dans certains cas on voit même clairement un accord entre le journaliste et le politicien (souvent les mêmes). Dans la plupart des cas au vue des commentaires sur ces articles on voit que le lecteur n’est pas dupe.
  2. Pas ou peu d’investigations en profondeur des médias phares (pourquoi si peu de gens étaient au courant de la montée du Vlaams Belang ?) La conviction de la vague verte trop basée sur les résultats des communales et provinciales et de quelques “thermomètres” ?

A propos de cette analyse :

  • Politiciens.be n’est pas un site officiel
  • Ces conclusions ne conduirons pas à la publication par d’autres médias. Si vous la trouvez intéressante n’hésitez pas à partager.
  • Les réponses ont été récoltées entre le 03/6/2019 et le 06/06/2019. Les répondants proviennent principalement des visiteurs de notre site / abonnés à la newsletter / fan de notre page facebook + publication sur facebook pour obtenir également l’avis de personnes moins intéressées par la politique.
  • Une question / remarque…. : postmaster@politiciens.be

Si vous désirez être informé des résultats des analyses et des sondages exclusifs de politiciens.be il suffit de vous inscrire à notre newsletter (aucune transmission et lien de désinscription dans chaque  newsletter)

Merci d'évaluer cette analyse pour améliorer les suivantes

Evaluation actuelle de cette analyse :

3.8/5 (12 votes)
3.9/5
3.8/5
3.6/5